L'histoire de Cheffes

Un village y existait avant le XIe siècle

Vers 1060, Hubert RAGOT, seigneur du LUDE, donna l'église aux moines de Saint Nicolas d'Angers, avec le terrain pour y établir un cloître et un bourg. On peut remarquer quels privilèges il leur accordait pour assurer leur subsistance: il les autorisait à pêcher à la senne (long filet droit) et au combre (barrage de pêche) à Saint Sulpice, là où se situe encore une chapelle.

Dans le bourg, des maisons anciennes attestent la prospérité que connut le village: le port était actif,  il desservait le moulin, les fours à chaux, les petites industries locales et les entreprises de construction; il accueille maintenant les barques des pêcheurs et les bateaux de plaisance.

Les rives de la Sarthe, très accessibles à pied, permettent d'agréables promenade. Les marcheurs courageux franchiront le pont, puis l'écluse et pourront " descendre " ainsi jusqu'à Vérigné par l'ancien chemin de halage que suivaient les mariniers. C'est le meilleur point de vue pour découvrir le village, le clocher vrillé et les belles demeures qui s'ouvrent sur la rivière.

Chepha

Le village voit le jour autour du 11ème siècle ( 1050 environ ) sous le nom de Chepha. A cette époque Cheffes dépend de la seigneurie de Briollay, puis au 13ème siècle du seigneur du Lude, au 14ème de ceux du Plessis au Vent.

Son port d'embarquement passait encore en 1789 pour l'un des plus beaux et des plus actifs de la province, grâce à son développement économique du fait de la minoterie, des fours à chaux, et de toutes les industries du secteur, comme l'exploitation et la vente du bois ainsi que la fabrication de matériel agricole.

A cette époque une grève existait à l'emplacement du port actuel, elle accueillait les péniches pour l'approvisionnement du moulin Gabet, et des fours. Les rives, côté chemin de halage, sont accessibles à tous pour une ballade de découverte en toutes tranquillité. Une façon agréable de voir les maisons bourgeoises de Cheffes.

mis à jour le 17/01/2011 à 07h55 par Yzeux

Vous pouvez laisser un commentaire, une remarque ou une question concernant cette page, en vous connectant au site (en bas de la colonne de gauche).

Archives

Décembre 2018 (4) Novembre 2018 (3) Octobre 2018 (7) Septembre 2018 (6) Août 2018 (3) Juillet 2018 (3) Juin 2018 (3) Mai 2018 (1) Avril 2018 (6) Mars 2018 (5) Février 2018 (2) Janvier 2018 (2) Décembre 2017 (2) Novembre 2017 (1) Octobre 2017 (5) Septembre 2017 (7) Août 2017 (3) Juillet 2017 (2) Juin 2017 (10) Mai 2017 (4) Avril 2017 (3) Mars 2017 (3) Février 2017 (2) Janvier 2017 (1) Décembre 2016 (4) Novembre 2016 (6) Octobre 2016 (5) Septembre 2016 (7) Août 2016 (1) Juillet 2016 (2) Juin 2016 (5) Mai 2016 (6) Avril 2016 (8) Mars 2016 (10) Février 2016 (8) Janvier 2016 (5) Décembre 2015 (8) Novembre 2015 (5) Octobre 2015 (5) Septembre 2015 (8) Août 2015 (2) Juillet 2015 (4) Juin 2015 (10) Mai 2015 (5) Avril 2015 (4) Mars 2015 (9) Février 2015 (1) Janvier 2015 (3) Décembre 2014 (7) Novembre 2014 (9) Octobre 2014 (3) Septembre 2014 (9) Août 2014 (4) Juillet 2014 (7) Juin 2014 (8) Mai 2014 (5) Avril 2014 (7) Mars 2014 (8) Février 2014 (7) Janvier 2014 (1) Décembre 2013 (3) Novembre 2013 (4) Octobre 2013 (2) Septembre 2013 (5) Août 2013 (2) Juillet 2013 (4) Juin 2013 (13) Mai 2013 (3) Avril 2013 (6) Mars 2013 (5) Février 2013 (8) Janvier 2013 (3) Décembre 2012 (6) Novembre 2012 (10) Octobre 2012 (7) Septembre 2012 (7) Août 2012 (5) Juillet 2012 (9) Juin 2012 (12) Avril 2012 (3) Janvier 2012 (2) Décembre 2011 (1) Septembre 2011 (2) Juillet 2011 (3) Juin 2011 (3) Mai 2011 (1) Avril 2011 (2) Mars 2011 (1) Février 2011 (1) Janvier 2011 (1) Décembre 2010 (3) Novembre 2010 (3) Octobre 2010 (3) Septembre 2010 (7) Août 2010 (2) Juillet 2010 (7) Juin 2010 (10) Mai 2010 (4) Avril 2010 (1) Mars 2010 (4) Juillet 2009 (1)